Musée de Mankon
Exposition permanente
Royaume de Mankon ou Ala’Mankon
Histoire
Art et Pouvoir
Art et Société
Mécénat, clientèle, Echanges et Rapports Artistiques
Créativité, Artistes et Artisans
Mankon, itinéraires de la mémoire
Informations

Royaume de Mankon ou Ala’ Mankon

Mankon est une des centaines d’unités territoriales et politiques appelées ala’, de nature autonome, de dimensions variables en ce qui concerne le nombre d’habitants et la superficie. Elles se sont formées au cours de six siècles au Grassland. Le royaume se trouve dans la province du Nord-Ouest, dans la division de Mezam. C’est une région de plaines, à plus de 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer, parsemée de collines, irriguée par le fleuve Mezam et par ses innombrables affluents. Les régions de haute altitude sont couvertes de prairies, tandis qu’on trouve des forêts dans les vallées ou les régions plus basses.

Vue de Mankon avec le fleuve Mezam  

Mankon est une sorte d’état-nation avec un territoire bien défini, une population (d’origines différentes) organisée en clans et lignages politiques, des institutions parfaitement définies et une force militaire dirigés par un souverain sacré, le fon (chef, roi). Ses pouvoirs sont contrebalancés par les notables, bükum ( sing: nkum), les chefs de clans et de lignages, regroupés dans des sociétés coutumières et des conseils formant l’ossature de toute l’organisation sociale. La dynastie royale qui règne sur Mankon a 20 fon dont les noms et l’ordre de succession sont incertain s, du moins en ce qui concerne la période avant les XIVème et XVIIème siècle s qui correspondent à une période obscure de l’histoire. Les emblèmes du royaume (d’une part, les emblèmes vivants q ue sont les rois, les reines, les notables et les sociétés coutumières, et d’autre part les emblèmes figuratifs que sont les objets sculptés ou peints, les monuments, les costumes, les bijoux, les parades, les célébratio ns), toutes ces «choses du lieu ou du pays » et ce comportement symbolique du group e sont essentiels pour la cohésion sociale du royaum e. Ils interviennent dans plusieurs rites et ils rappellent que chaque individu appartient, les vivants aussi bien que les morts, au même groupe et au pays de ses ancêtres.

Le roi Angwafo II, père du roi Ndefru III
 
Le roi Angwafo III assis dans la cour royale, accompagné de l’une de ses épouses et de trois de ses filles.
 
Le roi Ndefru III , père d’ Angwafo III

     
     
     
     

Tête d’hippopotame

[ Page supérieure ]

Home Les quatre musées Le projet Musée de Baham Musée de Bandjoun Musée de Mankon Musée de Babungo
mankon@museumcam.org Copyright 2005 C.O.E. Powered by Synus