Le musée de Baham
Exposition permanente
Pays et histoire
Sociétés secrètes et religion
Costumes et art textile
Instruments de musique
Récipients et autres contenants
Rois et dignitaires
Les artistes
Les figures de justice
Maternité, fécondité et guerre
Architecture
Itinéraires de la memoire collective
Informations

Maternité, fécondité et guerre

La fécondité, la vie gestative, la procréation, sont parmi les sujets les plus obsédants dans diverses sociétés du Grassland et en particulier à Baham. Ceci se reflète dans l’art par la très fréquente représentation des femmes enceintes ou portant un enfant ou deux. Les figures de pères portant également des enfants ne sont pas rares. L’image de la mère évoque et matérialise le sens de la dynamique, de la continuité qui vibre et marque le but de la vie à Baham. D’ailleurs le thème de la mère à l’enfant est assez courant dans les productions artistiques africaines et il s’appuie sur des traditions remontant à la préhistoire. Les figures de maternité Baham apparaissent dans divers supports: statues en ronde bosse, mobilier, éléments architecturaux, instruments de musique, etc. On y retrouve les sous- thèmes liés à la gémellité, la fécondité, la naissance.


Musée de Baham. Maternité, fécondité, guerre

Les jumeaux et leurs parents ont joué un rôle important dans la vie sociale et l’histoire de Baham et des différents royaumes du Grassland. Leurs figures apparaissent dans diverses représentations artistiques. Des jumeaux ont fondé plusieurs royaumes ou ont été des puissants rois. Les jumeaux et leurs parents sont vénérés à Baham, on leur accorde des pouvoirs exceptionnels (guérison, divination, voyance). Les rites et les cultes relatifs aux jumeaux sont encore très vivants.

Les thèmes plastiques de la guerre et du guerrier sont très courants dans les arts de Baham. Le guerrier qu’il soit roi, serviteur, notable, gardien – protecteur ou un être mythique, figure au travers de nombreux supports. Il apparaît sous la forme d’un personnage tenant un coupe-coupe, une tête trophée ou un fusil. Il peut arborer également un uniforme: c’est le cas de certaines œuvres datant de l’époque coloniale allemande. Le roi est considéré comme un combattant toujours victorieux et les artistes exaltent parfois avec exagération les prouesses guerrières des Baham. Les maisons du feu, des grands guerriers, étaient souvent décorées des crânes d’ennemis vaincus. Les représentations des scènes guerrières commémorant des victoires militaires apparaissent dans des chambranles, des instruments de musique, des tambours.

     
     
     

Statue d’un homme et son enfant

[ Page supérieure ]

Home Les quatre musées Le projet Musée de Baham Musée de Bandjoun Musée de Mankon Musée de Babungo
baham@museumcam.org Copyright 2005 C.O.E. Powered by SYNUS